Une prise de position internationale sur la démence dirigée par le directeur scientifique du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement

LIRE LA SUITE

Qui sommes nous?

Le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV) fournit l’infrastructure et le soutien qui favorise la collaboration entre les meilleurs chercheurs dans le domaine de la démence au Canada. En accélérant les découvertes, l’innovation et l’adoption de nouvelles connaissances, le CCNV positionne le Canada comme chef de file mondial dans les efforts visant à mieux comprendre les maladies neurodégénératives et les prévenir, ainsi qu’à améliorer la qualité de vie des personnes qui vivent avec la démence.

LIRE LA SUITE

News

Communiqué de presse : Réduction du risque de démence

AVIS AUX MÉDIAS Le nombre de Canadiens vivant avec une démence passera de 564 000 à près d’un million d’ici 2032. L'accès à des stratégies de réduction du risque abordables et pertinentes permettrait aux Canadiens de prendre en charge leur santé de façon proactive. C’est pourquoi le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV), en partenariat avec…

Accroître la mobilité pour améliorer la cognition : l’étude SYNERGIC

« Nous savons maintenant que les processus cérébraux activés lors d’activités comme la marche et ceux activés lorsqu’une personne résout un problème partagent des réseaux semblables dans le cerveau. Comme les problèmes de mobilité sont liés à une réduction des fonctions cognitives, ils peuvent être un bon indicateur qu’une personne développera une démence. » Dr Manuel Montero-Odasso À l’heure…

Les troubles de la marche chez les personnes âgées pourraient être un signe de démence

« Il est essentiel de trouver des méthodes de détection précoce de la démence. Il est concevable que nous soyons un jour capables de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence avant même qu’une importante perte de mémoire ne survienne. Mon équipe et moi croyons que la démarche d’une personne, la marche étant une…

Des chercheurs du CCNV sont invités à siéger au comité consultatif ministériel

Les 14 et 15 mai dernier, certains leaders du CCNV ont participé à la Conférence nationale sur la démence : inspirer et façonner une stratégie nationale sur la démence pour le Canada. En plus d’aborder d’autres grandes priorités (soutien, soins, réduction de la stigmatisation et éducation), ils ont souligné qu’il est impératif que le gouvernement fédéral crée un Fonds pour la recherche sur la démence administré par le CCNV pour soutenir la recherche dans ce domaine. Plusieurs chercheurs du CCNV ont été invités à siéger au comité consultatif de la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, afin de la conseiller sur des sujets liés à la santé des personnes vivant avec une démence, de leur famille et de leurs aidants, ce qui accroît notre capacité à influencer les politiques et les soins par nos projets de recherche collaboratifs. Des mises à jour seront régulièrement publiées sur le site Web du CCNV.

Une prise de position internationale sur la démence dirigée par le directeur scientifique du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement

« Notre appel à l’action vise à mettre au point une méthode fondée sur des données probantes et axée sur la santé publique pour s’attaquer au problème imminent que représente la démence », explique Howard Chertkow, président du groupe de travail d’InterAcademy Partnership (IAP) for Health. L’InterAcademy Partnership (IAP) regroupe plus de 130 académies nationales et régionales. Ensemble,…

Nos Partenaires

Go back to top