Nouvelles

«Fais ce qui est le mieux pour moi»

Nos chercheurs ont participé à un documentaire de Radio Canada, «Fais ce qui est le mieux pour moi». Inspirée par sa mère, Marie-France Bazzo y explore l’évolution de l’Alzheimer et ses effets sur les personnes qui en souffrent et leurs aidants. Vous pouvez écouter les épisodes ici: 

Le diagnostic et le stade léger https://ici.radio-canada.ca/premiere/premiereplus/sante/6072/alzheimer-marie-france-bazzo-balado/7952915-0

Les aidants naturels et le stade modéré https://ici.radio-canada.ca/premiere/premiereplus/sante/6072/alzheimer-marie-france-bazzo-balado/7952918-0

La transition en centre d’hébergement et le stade avancé https://ici.radio-canada.ca/premiere/premiereplus/sante/6072/alzheimer-marie-france-bazzo-balado/7953793-0

La fin de vie et l’espoir https://ici.radio-canada.ca/premiere/premiereplus/sante/6072/alzheimer-marie-france-bazzo-balado/7953488-0

Témoignage complet de Gregory Charles sur l’alzheimer https://ici.radio-canada.ca/premiere/premiereplus/sante/6072/alzheimer-marie-france-bazzo-balado/7953495-0

 

 

Les chercheurs du CCNV continuent d’influencer la politique nationale à l’aube de la phase II

Les 14 et 15 mai dernier, certains leaders du CCNV ont participé à la Conférence nationale sur la démence : inspirer et façonner une stratégie nationale sur la démence pour le Canada. En plus d’aborder d’autres grandes priorités (soutien, soins, réduction de la stigmatisation et éducation), ils ont souligné qu’il est impératif que le gouvernement fédéral crée…

Balado ayant comme invitée principale la Dre Carol Greenwood : « Ce qui est bon pour le corps l’est aussi pour le cerveau »

Invitée récemment à participer à un balado de l’Alternative Food Network (AFN), la Dre Carol Greenwood, experte en nutrition du CCNV, y a indiqué en quoi adopter une bonne alimentation tout au long de la vie assure la santé du corps et du cerveau. En quoi consiste une bonne alimentation? Selon les recherches de la…

Ce que la recherche nous a appris au sujet de la réduction du risque de démence lors du 1er événement public du CCNV

Au Canada, plus de 564 000 personnes vivent avec une démence, et quelque 25 000 autres reçoivent un diagnostic de démence chaque année. Heureusement, le nombre de Canadiens qui prennent soin de leur santé de façon proactive et qui s’efforcent de réduire leur risque de démence est également en hausse. Le 30 septembre dernier, le Consortium canadien en neurodégénérescence associée…

Communiqué de presse : Réduction du risque de démence

AVIS AUX MÉDIAS Le nombre de Canadiens vivant avec une démence passera de 564 000 à près d’un million d’ici 2032. L’accès à des stratégies de réduction du risque abordables et pertinentes permettrait aux Canadiens de prendre en charge leur santé de façon proactive. C’est pourquoi le Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement (CCNV), en partenariat avec…

Accroître la mobilité pour améliorer la cognition : l’étude SYNERGIC

« Nous savons maintenant que les processus cérébraux activés lors d’activités comme la marche et ceux activés lorsqu’une personne résout un problème partagent des réseaux semblables dans le cerveau. Comme les problèmes de mobilité sont liés à une réduction des fonctions cognitives, ils peuvent être un bon indicateur qu’une personne développera une démence. » Dr Manuel Montero-Odasso À l’heure…

Les troubles de la marche chez les personnes âgées pourraient être un signe de démence

« Il est essentiel de trouver des méthodes de détection précoce de la démence. Il est concevable que nous soyons un jour capables de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence avant même qu’une importante perte de mémoire ne survienne. Mon équipe et moi croyons que la démarche d’une personne, la marche étant une…

Des chercheurs du CCNV sont invités à siéger au comité consultatif ministériel

Les 14 et 15 mai dernier, certains leaders du CCNV ont participé à la Conférence nationale sur la démence : inspirer et façonner une stratégie nationale sur la démence pour le Canada. En plus d’aborder d’autres grandes priorités (soutien, soins, réduction de la stigmatisation et éducation), ils ont souligné qu’il est impératif que le gouvernement fédéral crée un Fonds pour la recherche sur la démence administré par le CCNV pour soutenir la recherche dans ce domaine. Plusieurs chercheurs du CCNV ont été invités à siéger au comité consultatif de la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, afin de la conseiller sur des sujets liés à la santé des personnes vivant avec une démence, de leur famille et de leurs aidants, ce qui accroît notre capacité à influencer les politiques et les soins par nos projets de recherche collaboratifs. Des mises à jour seront régulièrement publiées sur le site Web du CCNV.